Accueil Article De l’art de la critique

De l’art de la critique

0
0
20

b_1_q_0_p_0Une des choses merdiques avec l’avènement des réseaux sociaux, c’est que chacun pense être un expert en… tout. Cinéma, journalisme, religion, politique, musique et art en général… bref, s’il y a un (non-)événement, tout le monde commente ! Déjà ça, en l’état c’est casse-bonbon. Mais il y a une subtilité qui émane de ces « avis » éclairés, c’est le rapport à la critique.

Les critiques professionels ont toujours eu un impact à mon avis assez relatif. Je n’ai jamais cru que Télérama dézinguant à tout va allait foutre en l’air les entrées d’un spectacle ou un film. Ceci dit, à l’époque de l’avant WWW, les gens se renseignaient quand même et à la lecture pouvaient ressentir une mini influence dans leur approche de la chose. Aujourd’hui, ces critiques là ne peuvent pas lutter contre la notation internet. Un journaliste des Inrock mettant 2/5 ne fera pas le poid face à un 4/5 des 421 avis postés sur la fiche d’une oeuvre. Et c’est une bonne chose !

La majorité n’a pas toujours raison, mais un seul et unique commentaire « professionnel » vaut-il plus ?

b_1_q_0_p_0 (3)

Mais il y a pire que les critiques pro. Il y a les amateurs qui se prennent pour des pros, ceux qui pensent « Je vois beaucoup de films, donc je sais ! » ou  » Je lis beaucoup, donc je connais ! » pour peu que ce soient des trolls (= des connards). Mais est-ce qu’en poussant le bouchon un peu loin, on ne pourrait pas dire que c’est justement le contraire ? Personnellement, une personne qui lit peu m’apportera plus en me disant ce qui lui a déplu dans mon livre que quelqu’un qui lit cinquante livres par an. Pourquoi ? parce que la première va m’apporter une regard neuf, simple, pas soutenu par un prétendu savoir, une soi-disante connaissance de la pratique de l’art. J’aurais trop peur que le second même avec de la bonne volonté ne fasse que comparer, et pire ! s’il fait partie des conna… des trolls, qu’ils CHERCHENT à tout prix la faille. Faille qu’il trouvera forcément puisque c’est de l’art, donc imparfait !!!

En revanche pour ce qui est du travail de conseil, de relecture, là, un expert (pas troll) est la personne qu’il me faudra. A travers ses lectures, il aura l’expérience de me dire pourquoi le texte un bancal, pourquoi tel ou tel tournure ne fonctionne pas.

Il faut toujours garder à l’esprit qu’évidemment on n’a le droit de ne pas aimer. Mais si vous faites un blog, des vidéos Youtube ou ce genre de choses, garder à l’esprit que :b_1_q_0_p_0 (2)

  • Cela n’empêche pas de respecter la personne derrière la création en cause.
  • Vous n’aimez pas ≠ C’est de la merde !

Et deux derniers points très personnels qui m’empêchent de cracher sur tout gratuitement :

  • Qui suis-je pour défoncer un gars qui tente un truc ?
  • Qu’ai-je à mon actif pouvant justifier de défoncer ce gars qui tente un truc ?

C’est idiot mais ça aide à mieux faire son métier ou son passe-temps de critique. Parce qu’il y a une notion que nous avons tendance à facilement oublier dans le concept de la critique, c’est que ce mot ne signifie pas « négativité », une critique peut aussi/ doit aussi être positive.

En conclusion, être critique est une responsabilité. Pour un simple droit, « si tu proposes ta création, tu dois être prêt à recevoir les critiques ». Oui mais non. Ce n’est pas si simple. La critique est une analyse, autant que faire se peut, neutre, ou en tout cas qui n’a pas vocation à simplement défoncer ou encenser quelqu’un. Il faut de la justesse, de la précision, et oui ! de la bienveillance, même dans le négatif. Critiquer c’est aider à faire mieux. Pas se défouler par frustration, par jalousie ou par besoin de défoulement.

En fait, on peut TOUT dire à un artiste. Si c’est bien dit.

b_1_q_0_p_0 (1)

Une petite vidéo qui en parle bien :

Image de prévisualisation YouTube

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Bibliophage
Charger d'autres écrits dans Article

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le talent : acquis, inné… ou autre ?

J’ai eu une discussion avec mon père sur « naît-on tous avec un talent (à…