Accueil Article Si vous êtes l’élu…

Si vous êtes l’élu…

0
0
30

the-critiqueQuand j’écris, le plus important n’est pas la recherche d’éditeur, l’orthographe, ni l’illustrateur de mon roman… Pour moi le plus important ce sont mes premiers lecteurs, ceux à qui je vais confier la lourde tâche de me faire les retours qui permettront de corriger mon projet. Quand je choisis ceux qui constitueront ce que Stephen King dans son livre « Ecriture »  appelle « Le Lecteur Idéal », je réfléchis à trouver des personnes avec le bon dosage de bienveillance et de sens critique. Les profils incompatibles que j’ai pu rencontrer ne se rendent pas compte que leurs remarques peuvent vraiment mettre à mal le moral de l’auteur et que la confiance accordée n’est pas une décision prise à la légère. C’est un réel besoin pour avancer dans son art. Faire partie des élus est, dans mon esprit, une vraie reponsabilité !

ecriture-memoires-dun-metier-stephen-king-L-1

Parmi les personnes que je fuis dorénavant, il y a :

- Celles qui aiment tout.

- Celles qui n’aiment rien.

- Celles qui prennent ma demande pour de la prétention.

- Celles qui sont jalouses et qui, consciemment ou non, ne veulent pas que vous avanciez.

- Et, pour le moment et sauf rares exceptions, celles à qui m’ont déjà rendu ce service.

000_0013Si les quatre premières ne nécessitent pas d’explication particulière, pour la dernière catégorie, c’est un choix personnel et totalement arbitaire (surement amené à changer). J’aime que les personnes ne refléchissent pas en terme de comparaison, qu’elles soient vierge de toutes mes écritures pour m’apporter un avis fondé uniquement sur CE projet. A terme, je pense que mon besoin s’inversera et qu’entendre ce qu’elles ont préférés ou moins aimés entre deux ouvrages deviendra nécessaire. Savoir ce que j’ai mieux fait précédemment, les points qui ont évolués, ceux que je n’ai pas assez travaillé, les erreux récurrentes, les points forts du style…

Pour revenir sur le groupe Lecteur Idéal, il m’est arrivé de faire confiance à des personnes simplement en suivant mon instinct. Des connaissances, des personnes que je croisais souvent et que je « sentais » bien mais avec qui je n’avais pas l’occasion d’approfondir la relation, des amis d’amis… Dans tous les cas, des personnes qu’un sixième sens me commandait d’envisager. Le résultat a toujours été positif ! Notre relation étant ténue, ma demande très personnelle leur a parut surprenante, et ils ont pris ça comme un « honneur », ce qui m’a mis encore plus de pression… Toujours est-il que ces lecteurs inattendus ont pris cette requête très au sérieux et que leurs retours ont été les plus précis et exigeants.

A vous donc de choisir une équipe complémentaire pour avoir un large panel de critiques constructives. Gros lecteur, petit lecteur, « grammar nazi » mais pas trop, des tatillons, des fans du genre et l’inverse, différentes tranches d’âge… Bref, ça se refléchit et c’est le première de nombreuses étapes avant de pouvoir se dire « Ok, il est fini ! »

critique3

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Bibliophage
Charger d'autres écrits dans Article

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Et si le théâtre faisait partie de nos vies dès l’école primaire ?

Depuis quelques mois, je développe la facette « cours particulier » …